Les urgences médicales secondaires à la plongée nécessitant un traitement hyperbare

Lorsque la décompression d’un plongeur est inadéquate ou que le plongeur souffre d’embolie gazeuse, la première étape du traitement consiste à retourner le plongeur dans un environnement sous pression où les gaz seront comprimés à nouveau et retournés en solution. Cette mesure permet de diminuer les douleurs causées par les bulles de gaz, de rétablir la circulation sanguine et, dans bien des cas, de faire disparaître l’ensemble des symptômes du patient.

L’administration de 100 % d’oxygène au patient est indispensable afin de permettre la dissolution des gaz inertes. Des recherches poussées ainsi que l’expérience sur le terrain ont prouvé la valeur thérapeutique de l’administration d’oxygène lors d’un traitement hyperbare. Une fois le traitement hyperbare en cours, des traitements additionnels peuvent être administrés.

Il existe trois catégories d’urgences médicales secondaires à la plongée pour lesquelles un traitement hyperbare est nécessaire :

Partager